Mon petit coin de paradis : IBAJI

Il y a des endroits comme ça, que l’on découvre et dont on ne peut plus se passer. Des endroits où on se sent bien et on aimerait rester plus longtemps. Durant mon périple parisien, j’ai eu un coup de coeur pour une petite cantine coréenne au style résolument barré. IBAJI est un des nouveaux nés du fameux projet « La jeune rue ». Mais si, vous savez ce projet dingue d’un entrepreneur français qui a voulu racheter un petit quartier tout entier, pour y créer une rue résolument food et épicurienne. A l’époque où le projet était encore peu connu, j’étais déjà une de leurs plus grandes fans. J’aimais ce concept de pouvoir trouver dans une petite rue, toute la richesse de notre terroir français par le biais de restaurants, épiceries et autres caves. Alors oui « La jeune rue » peut effrayer quand on sait combien elle a couté aux investisseurs, mais aujourd’hui le projet est en marche et j’espère de tout coeur que ce sera pour eux le début d’un long chemin gourmand ! Bref, revenons à notre mouton : ma chère cantine IBAJI. La façade, déjà, invite à la curiosité avec ces mosaïques de carreaux blancs et noirs. Très chouette. L’intèrieur, quant à lui a été réalisé et pensé par Paola Navone. C’est fou, c’est coloré, et les luminaires sont complètement barrés.

IMG_3897

On dirait des gros scoubidous emmêlés dans des objets très colorés. Le ton est donné ! Le restaurant compte une vingtaine de couverts dont la majorité sur la grande table d’hôte, quelques mange-debout complètent la salle. La carte est coréenne bien évidemment et nous retrouvons les plats emblématiques corréens tels que : le kimchee, le bulgogi ainsi que le bibimbap. Pour changer et découvrir un nouveau plat, je choisis le Samgyupsal Dub-Bap …

IMG_3894

Oui, comme ça c’est compliqué et je ne me risquerais pas à vous le prononcer. Haha ! Sachez que derrière ce nom barbare se cache un plat à base de riz aux céréales et de ventrêche de porc grillé. Tout de suite c’est plus facile, n’est-ce pas ?! Pour accompagner mon plat, je décide de tester le/la boricha, une boisson chaude (apparemment) très populaire en Corée à base d’orge grillée. Mon cher et tendre quant à lui se rabat sur une valeur sûre le bibimbap (plat à base riz, légumes, viande et oeuf) accompagné d’un Holypop soda.

IMG_3889 IMG_3895

Nous nous sommes régalés, les saveurs étaient au rendez-vous et les quantités parfaites pour un déjeuner léger. Leur bibimbap était particulièrement réussi et mon plat à base de porc était également délicieux, quoiqu’un peu gras… Le midi, il existe une formule à 19 euros avec un plat au choix + kimchee/banchan + soupe. Le soir par contre tout est à la carte. Je vous conseille donc d’y aller déjeuner et d’y être à 12h tapantes, car les réservations ne sont pas acceptées et le resto se remplit très vite. Seul petit bémol à déclarer : un peu cher par rapport aux plats servis et à la quantité. Une formule à 15 euros avec une boisson comprise serait plus honnête. Ce n’est que le début, j’espère que par la suite ils reverront leurs prix. N’oublions pas que c’est une cantine ! Quoiqu’il en soit, ne serait-ce que pour le cadre et pour l’invitation au voyage, il faut y aller !

Adresse :

13, rue du Vertbois
75003 Paris

( Métro Temple/République)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s