La viande c’est bon, les abats c’est mieux ! – Le coeur

Comme je vous le disais dans mon article précédent, je ne suis pas végétarienne. J’aime la viande, mais la viande de bonne qualité. Seulement voilà, la viande c’est cher, et parfois je préfère ne pas en manger que d’acheter de la mauvaise viande. Peu de gens le savent, mais les abats sont moins chers que la viande. Pourquoi ? Parce que ces pièces sont méconnues et parfois même introuvables sur les étals de nos bouchers. En effet, dès que l’on parle de cervelle, foie, rognons, coeur, langue, etc … Je vois tous les visages se décomposés et me faire la grimace … Nom d’une pipe en bois, pourquoi n’aimez vous pas les abats ? Je ne comprends pas … Du moment que vous mangez de la viande, vous pouvez mangez des abats. Alors vous me direz, oui le goût peut être un peu fort, les textures ne sont pas forcément appétissantes … soit, mais y avez vous déjà goûté ? Oui, très certainement à la cantine et c’était affreusement dégueulasse. Okay, maintenant je comprends peut être un peu votre désarroi.

Capture d’écran 2015-01-27 à 16.27.18

Aujourd’hui donc, je vais vous parler du coeur. Le coeur est pourtant un muscle mais on le range dans la catégorie des abats (rouges), va savoir pourquoi (peut-être parce que c’est un organe aussi? Cours de SVT, siouplait) ?! Bref, le coeur est une partie peu grasse, riche en protéines et en fer. C’est une partie un peu ferme, donc elle nécessite une cuisson douce et lente ou une cuisson vive et rapide. Dans cette recette, j’utilise du coeur de porc car il n’est pas trop fort en goût et de taille raisonnable. En ce moment il y a une controverse à propos de la consommation de porc. Effectivement, si le porc n’est pas consommé par des millions de personnes, il doit y avoir une raison. D’un autre côté, le porc est également une des viandes les plus consommées au monde, et on la retrouve dans toute la cuisine chinoise. Je pense que c’est comme tout, il ne faut pas en manger tout le temps et surtout choisir du cochon de chez nous, qui se roule dans la boue !

Passons à la recette : Coeur de porc poêlé en persillade, pousses de betteraves et micropousses

Pour 2 personnes :

– 2 coeur de porc de 200gr chacun environ
– 2 gousses d’ail
– Une bonne poignée de persil frais
– Une cuillère à soupe d’huile d’olive
– Une cuillère à soupe de vinaigre de vin
– Sel et poivre

– 200gr de pousses de betteraves

– 50 gr de micropousses (alfafa, chou rouge et cresson ici)

Tout d’abord, il est important de faire dégorger nos coeurs dans un saladier avec de l’eau froide pendant une heure. Pour faciliter cette étape, vous pouvez déjà couper les coeurs en 4 dans le sens de la longueur.

Après que le coeur ait dégorgé, on enlève toutes les parties blanches avec un couteau ainsi que les caillots de sang qui peuvent rester à l’intérieur. Ensuite, on coupe les quartiers de coeur en cubes moyens.

Dans une poêle, on fait chauffer l’huile. Lorsque celle ci est bien chaude, on y jette les dés de coeur et on laisse colorer vivement. Puis quand le coeur est bien doré, on ajoute le persil préalablement haché ainsi que les gousses d’ail écrasées. Pour terminer la cuisson, on déglace avec le vinaigre et on assaisonne. Ensuite, on verse ça dans une assiette et on ajoute tout de suite dans la poêle les jeunes pousses de betteraves. Ni une, ni deux au bout de 30 secondes, on peut débarasser les pousses de betterave juste saisies dans l’assiette.

Et hop, on ajoute des micropousses pour la fraicheur et le goût. Et hop, on passe à table !

IMG_4128

Capture d’écran 2015-01-27 à 16.38.08

C’est savoureux, équilibré, et très bon marché ! Maintenant, vous pouvez dire que vous aimez le coeur (enfin peut-être).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s