Le Kimchi c’est la vie

Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis une amatrice de produits bizarres. J’aime à peu près tout ce que les gens détestent. Voire pire ce que vous détestez, je l’adore ! Et oui j’aime les fromages qui puent, les épinards, les choux de Bruxelles, les tripes … et j’en passe et des meilleures (du coup pires, pour vous). Mais là où j’excelle, c’est dans ma passion pour les produits fermentés. C’est simple dès que ça sent la fermentation je suis aux anges. « Quelle étrange jeune femme ! » me direz-vous, et je pourrais vous comprendre. Il est vrai que le poisson fermenté sent atrocement fort et que ce serait bien dommage si vous aimiez ça, car du coup il y en aurait moins pour moi. Haha. Quoi qu’il en soit, vous le savez comme moi, du moins je l’espère, la fermentation est un atout majeur pour une santé en béton. On a déjà prouvé les bienfaits du Kombucha, du miso et du pain au levain par exemple. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un de mes plats favoris : le kimchi. Pour ceux d’entre vous qui se demandent « qu’est-ce que c’est que cette bête? », ne vous inquiétez pas le kimchi est votre ami. Emblème national de la cuisine de la Corée du sud, le kimchi est un condiment/plat à base de chou, ou autre légume, fermenté dans une sauce épicée à base de piment rouge coréen. Généralement, le chou est fermenté entier dans des bocaux pendant plusieurs mois avant d’être dégusté. Bien évidemment, vivant en colocation cela est un peu compliqué. Comme tout problème a sa solution, je vous propose aujourd’hui la recette du Kimchi salade ou « fast » kimchi. Vous pourrez bien entendu le conserver pendant plusieurs semaines au frigo, mais aussi le déguster juste après l’avoir préparé, et ça c’est cool ! Mais alors le kimchi on en fait quoi après ? Et bien, l’autre bonne nouvelle c’est que le kimchi s’accommode avec une multitude de plats. Il sera très bon avec un simple riz vapeur, comme il réveillera une salade de crudités ou même pour accompagner des brochettes de poulet ou de poisson blanc. Bref le kimchi est polyvalent, et sera votre ami pour longtemps !

IMG_5426

Dahl à la noix de coco – DELHICIOUS

Hello les Boys, Hello les Girls ! Cette semaine, je vous emmène dans des contrées lointaines, en Inde, dans une rue agitée au moment du déjeuner. Bon d’accord, je ne suis jamais allée en Inde mais cela fait partie de mes rêves. L’Inde m’a toujours attirée, ce pays attise ma curiosité et en même temps il m’effraie. L’Inde c’est immense, des millions de gens y vivent dans des conditions difficiles et en même temps c’est un pays avec une telle richesse culturelle que mon coeur balance rien qu’à l’idée d’y aller. C’est comme si mon esprit me disait « Vas en Inde! Tu vas voir c’est fabuleux, les gens, les couleurs, la vie … » Et de l’autre côté, mon corps (cet être raisonnable) me dit  » En Inde, mais quelle mouche t’as piquée ? Que dis-je ?! Quelle mouche va te piquer pour que tu attrapes une maladie infectieuse horrible … » LOL. Bref, un jour j’irai en Inde et je mangerais sûrement du Dahl dans la rue, assise sur une pierre en regardant tous ces gens, toutes ces couleurs et en faisant attention à ne pas me faire piquer par une maudite mouche. Quel programme ! En attendant, je voyage depuis chez moi, dans ma cuisine à l’aide d’un réconfortant Dahl à la noix coco. Une recette facile, économique, et qui tient au corps ! 

IMG_4516 IMG_4517

Baba Ganoush – AOUTCH !

« Il est mort le soleil … » Ce matin, zéro degrés au thermomètre. Aoutch ! Même cet hiver en France, on n’avait pas connu ça. Pour ne rien vous cacher, la France nous manque un peu tout de même. Mais relativisons, en ce jour de la musique (en France bien évidemment), car ici nous fêtons la musique dans notre petite chambre grâce aux fabuleuses enceintes de notre Macbook (lol). Bon, okay … Nous sommes un peu au bord de la dépression. L’Australie ce n’est franchement pas easy. Disons qu’on a connu beaucoup plus accueillant et chaleureux. M’enfin, je me dis que la roue tourne et que l’on va trouver un super job de la mort qui tue, qu’on va rencontrer des gens super méga trop gentils, et qu’il va faire beau tous les jours de ce fucking hiver. Sur ces douces paroles, mon estomac et moi même vous laissons à cette nouvelle recette pleine de chaleur, de soleil, et d’odeurs gourmandes. Et oui, la cuisine est le meilleur remède pour réchauffer les petits coeurs d’expatriés déprimés. Allez, soyez cool et envoyez nous un peu de soleil (ou du saucisson) !
IMG_4499

Mes pieds paquets marseillais

Comme vous le savez, et si vous ne le savez pas, je vous le dis : je suis une fille du sud … Et oui, mais pas de n’importe quel sud ! Disons que je suis née entre Aix et Marseille et que j’y ai passé la plus grande partie de ma vie. Du coup, il y a des saveurs qui me tiennent particulièrement à coeur, et que je retrouve en cuisinant les plats de mon enfance tels que les pieds paquets. Mais késako les pieds-paquets ?! C’est un plat typique de Marseille et de ces environs, qui se composent de pieds d’agneau, de paquets (panse d’agneau farcie de petit salé et de persil) cuits dans une sauce à la tomate, vin blanc et tout plein d’aromates. Voici la recette !

IMG_3588 IMG_3594

IMG_3601 IMG_3597