Linguine à la sardine

Et voilà, nous y sommes ! J’ai posé mes valises pour quelques temps à Montréal. Une ville que j’avais par ailleurs adoré lorsque j’étais venue en 2013, dans le cadre d’un stage de fin d’études. Je suis donc de retour sur le sol québécois, la tête pleine de projets et motivée comme un caribou face à l’hiver qui s’en vient. Ostie, il se pourrait que je reprenne les expressions québécoises rapidement. Je vous demanderais donc d’être tout à fait indulgent face ma bipolarité québécoise. Haha.

Mais trêve de bavardages, je viens aujourd’hui en bonne citoyenne du monde vous présenter ma délicieuse recette de Linguine à la sardine, et pas que. En effet, étant d’une humeur plutôt écolo/recyclo/gourmande, il y a un truc que j’aime par dessus tout : c’est régaler mes convives avec trois fois rien ! 

Je suis certaine que vous vous êtes déjà sentie proche de la dépression gustative face à votre frigo vide et votre estomac affamé. Quelle terrible douleur que d’avoir faim, sans pouvoir se mettre quoi que ce soit sous la dent. Alors avant, de vous ouvrir les veines avec un couteau mal aiguisé, qui en plus de ne pas vous tuer sur le coup, vous pousserait vers une mort lente et douloureuse, je vous propose de réfléchir (un peu) à ce que vous pouvez faire avec rien. Oui, oui c’est possible ! 

13511615_10154327867764686_1514755578_n

  • Dans une poêle, faire revenir à feu doux les oignons nouveaux émincés, la gousse d’ail écrasée, avec les olives vertes et les câpres hachées dans un filet d’huile d’olive. Une fois ce joli petit monde revenu, ajouter la boite de sardines à l’huile et la chapelure. Faire croustiller tout ça pendant 5 minutes à feu moyen/fort.
  • Pendant ce temps, faire bouillir un grand volume d’eau salée et y faire cuire les linguine « al dente ».
  • Lorsque les linguine sont prêtes, les ajouter à la gremolata de sardine. Ajouter un bon filet d’huile, le jus d’un citron jaune ainsi que la moitié du zeste, du persil haché, et du piment d’Espelette. Bien mélanger le tout.
  • Servir avec une bonne portion de Parmegiano Regiano fraîchement râpé.

13511460_10154327867829686_1540992939_n

Alors c’est pas un peu l’Italie là. 

Par ailleurs, vous pouvez ajouter à cette recette des pousses de navets. Un peu de beurre dans une poêle, deux grosses poignées de pousses et le tour est joué. C’est très bon, légèrement piquant et amer ! Alors maintenant, ne les jetez plus et gardez les pour vos soupes, lasagnes et autres salades de pousses.

 

Linguini, sauce rosée (dédicace aux québecois)

Pétard de pétard, je crois bien que là on va vraiment vers le printemps ! Joie ultime pour la faune et la flore et puis aussi pour moi. Qui dit printemps dit qu’on va pouvoir arrêter de manger du chou, des endives, des racines … Bientôt on va voir du vert tendre, du rouge passion, du violet doux, du jaune joyeux, enfin des vrais couleurs quoi ! Je suis mauvaise avec la nature mais il est vrai que j’en ai quand même un peu marre de cet hiver sans fin. J’ai envie que mes gambettes sortent prendre l’air, parce que là les grosses chaussettes je n’en peux plus. Et oui la vie au Canada c’est cool, mais l’hiver il est bien long. En fait honnêtement je crois qu’ils ont que deux saisons ici : l’hiver et l’été. (Si un québécois lit ce post, il va me couper la tête mais je prends le risque de vous donner cette information ahah!). Enfin tout ça pour vous dire que j’avais envie d’été dans mon assiette. Je vous propose une recette végétarienne (j’aime toujours la viande ne vous affolez pas !), de pâtes avec une sauce qui réveille les papilles et plein de petits trucs qui croustillent.

Pour 4 personnes :

– 400 g de linguini au blé complet

– 150 g de vieux cheddar (4 ans d’âge)

La sauce :
– 1 boîte de tomates entières en conserve (400g)
– 200 g de tofu ferme
– 1 belle carotte
– 1 oignon
– De l’huile d’olive
– Du thym

La gremolata:
– De la coriandre
– Du persil
– 30 g de sésame grillé
– 2 tranches de pain de mie complet
– Quelques zestes de citron
– Le jus d’un demi citron
– De l’huile d’olive

Pour la sauce : épluchez la carotte et coupez la en petits dés. Hachez grossièrement le tofu. Emincez l’oignon. Dans une poêle, faites dorer dans l’huile d’olive l’oignon et la carotte. Laissez colorer un peu. Ajoutez le tofu et faîtes le revenir. Ajoutez les tomates et laissez mijoter pendant 20 min à feu moyen. Une fois bien mijoté, mixez la sauce jusqu’à l’obtention d’une sauce lisse. Assaisonnez et ajouter un peu de thym. Réservez au chaud jusqu’au moment du service.

Pour la gremolata : Faites bien griller le pain de mie au four. Il doit être doré et sec, puis réduisez le en chapelure. Hachez la coriandre et le persil. Dans un récipient, mélangez les herbes hachées avec la chapelure de pain grillé, le sésame, le jus de citron, les zestes, l’huile d’olive et assaisonnez.

Rapez le vieux cheddar et réservez le au frais.

Faites cuire les pâtes al dente, puis servez les avec de la sauce parsemée de gremolata et de vieux cheddar. 

IMG_1577 IMG_1578 IMG_1579 IMG_1581

So good !